Err

IGP Côtes de La Charité Cuvée Romulus 2018

Conditionnement :
Quantité :
14,50 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
IGP Côtes de La Charité Cuvée Romulus 2018

 

A l'image de Remus et Romulus, fondateurs de Rome, les cépages Chardonnay et Pinot Noir sont les piliers des vins de La Charité-sur-Loire.

 

Les vignes produisant cette cuvée se trouvent sur la commune de Nannay, dans le département de la Nièvre et sont plantées en cépage Pinot Noir. Des sols argilo-calcaires, caillouteux, vite égouttés, des pentes bien exposées au soleil et des rendements contrôlés concourent à l'élaboration d'un vin de qualité.

 



 

Vinification 


Après récolte et égrappage total, les baies sont stockées durant une dizaine de jour en cuve. Durant la fermentation alcoolique, un remontage fréquent apporte au vin sa couleur et ses tanins. On procède ensuite au décuvage et au pressurage des fruits. Suite à la fermentation malolactique, le vin est transféré en partie en fût de chêne pour subir un élevage de 6 à 10 mois. Il est ensuite soutiré et mis en bouteilles.


 

Caractéristiques du vin 


 

La cuvée ROMULUS offre une robe noire à reflet violet. Le nez est gourmand, sur des notes de fruits rouges comme la groseille ou la framboise et de fruits noirs avec le cassis et la mûre. Après aération, on peut sentir de belles notes animales, épicées et grillées. 
En bouche, le vin est rond avec une matière profonde, des tanins soyeux et denses.

 

 

Conservation 

Cette cuvée peut être consommée ou attendue en cave, sa concentration et ses tanins offrent un potentiel de garde de 10 ans.

 

Conseils du sommelier 

Vin de caractère et de charme, il sera parfait sur les plats à base de canard, sur les charcuteries, les viandes rouges, les gibiers et les fromages.

Une température de service de 14°à 16° lui est favorable.

 

 

Articles complémentaires
IGP Côtes de La Charité Cuvée Rémus 2019
16,50 EUR
 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.

Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.